Airtel et BCS, avec le soutien de Facebook, construisent une connectivité de backhaul fibre partagée en Ouganda

Dans le cadre de notre mission de connecter le monde, Facebook explore toujours de nouvelles façons de collaborer avec les opérateurs et autres partenaires. L’une des façons dont nous y parvenons consiste à appliquer les enseignements tirés de la mise à l’échelle de notre infrastructure mondiale à notre travail en matière de connectivité. Nous pensons que l'un des moyens les plus efficaces pour intensifier les efforts dans les infrastructures, telles que la fibre, est d'abord de s'engager avec les opérateurs pour comprendre leurs priorités. De nombreux opérateurs nous ont dit qu'ils avaient besoin de plus de capacité en matière d'infrastructure de liaison partagée.

À la suite de ces discussions, nous sommes ravis d'annoncer notre participation à une construction de fibre d'environ 770 km dans le nord-ouest de l'Ouganda qui, une fois terminée, fournira une connectivité de liaison couvrant plus de 3 millions de personnes en Ouganda et permettra une future connectivité transfrontalière avec les voisins. des pays. Nous travaillons avec Airtel Ouganda et Bandwidth & Cloud Services Group (BCS), un fournisseur de bande passante de gros axé sur le déploiement d'infrastructures en Afrique de l'Est.

Nos investissements sont axés sur la gestion de la capacité de liaison partagée afin que plusieurs fournisseurs de services puissent bénéficier de l'infrastructure. C’est pourquoi nous travaillons avec plusieurs opérateurs et invitons d’autres à nous rejoindre via un cadre d’infrastructure à accès libre et partagé.

Une fois achevée, la nouvelle capacité créée sera utilisée pour assurer le raccordement des stations de base des opérateurs mobiles et d’autres points de présence, réduisant ainsi leurs coûts et augmentant la capacité. Cela contribuera à améliorer les performances et à prendre en charge les mises à niveau vers la 3G et la 4G dans les zones où les opérateurs sont limités en bande passante.

Cette initiative en Ouganda fait partie de notre stratégie plus large visant à améliorer la connectivité partout, y compris dans les pays où l'accès aux capacités sous-marines et internationales a été limité. Sur la base des enseignements et des résultats de notre travail en Ouganda, nous nous engagerons avec d'autres opérateurs dans d'autres pays pour faire évoluer ce modèle, dans le but ultime d'aider les opérateurs locaux à fournir une couverture réseau robuste.

Nous sommes ravis de travailler avec Airtel et BCS pour offrir, espérons-le, au peuple ougandais un meilleur accès à Internet. Notre travail est loin d'être terminé et nous continuerons à rechercher de nouvelles façons de collaborer et de réaliser notre mission de connecter le monde entier.