Nouveau soutien européen au secteur privé kényan et aux fonds de l'Afrique de l'Est

La BEI annonce quatre projets au Kenya et dans la région au sens large, allant du soutien à l'expansion 3G et 4G de Telkom Kenya Ltd., au soutien au Medical Credit Fund; Un financement de 78 millions de dollars pour soutenir les acteurs du secteur privé afin de profiter à terme aux personnes défavorisées en termes d'accès à la fois à la connectivité et à des soins de santé de qualité.

Lors d'une cérémonie à Nairobi aujourd'hui, la Banque européenne d'investissement a annoncé quatre nouveaux projets qu'elle soutiendra au Kenya et dans la région plus large de l'Afrique de l'Est. Les quatre projets bénéficieront de prêts d’un montant de 78 millions de dollars, dont une grande partie sera décaissée en shillings kényans, afin de minimiser le risque de volatilité des devises pour les homologues de la Banque.

Le vice-président de la BEI Ambroise Fayolle a commenté: «Les projets que nous annonçons aujourd'hui à Nairobi s'appuient sur ce dont nous avons discuté hier à Addis-Abeba lors de la« Journée de l'Afrique »de la BEI et de l'ONUDI. Ce financement bénéficiera aux initiatives stratégiques d'acteurs du secteur privé, qui seront la clé pour faire avancer l'économie kenyane et africaine. Notre soutien contribuera à fournir à des milliers de personnes un meilleur accès à des soins de santé de qualité, et potentiellement à des millions de personnes un accès aux réseaux de données, ce qui est aujourd'hui une condition fondamentale pour faire des affaires dans un monde connecté.

Les accords de prêt signés comprennent un projet de 35 millions d'euros avec Telkom Kenya Ltd. pour permettre au troisième fournisseur de télécommunications du Kenya d’accroître sa couverture 3G et 4G et d’investir dans son réseau Fiber-To-The-Building, qui améliorera considérablement les services aux PME et aux entreprises.

BCS Group bénéficiera d'un prêt de 18 millions USD pour financer le déploiement de réseaux de fibre optique dans toute l'Afrique orientale et centrale, y compris la Zambie et l'Ouganda, ainsi que dans les villes limitrophes de la RDC, où l'accès haut débit est limité, permettant des services de connectivité fiables.

Le Medical Credit Fund est un opérateur régional qui investit dans de petits acteurs du secteur de la santé, tels que les cliniques, les pharmacies, les centres de diagnostic et les hôpitaux, afin de pouvoir fournir des soins de santé de qualité dans les régions mal desservies. La BEI investira 5 millions USD, libellés en shillings kényans.

Finally, the EIB will invest USD 15 million in the “Novastar II” venture capital impact fund, which closed at USD 72,5 million last month. The fund will back early-stage businesses, that address proven demand for basic goods and services with innovative business models, that widen access, improve quality, and lower cost for the mass low-income markets in East and Anglophone West Africa.

Distribué par APO Group pour le compte de la Banque européenne d'investissement (BEI).